8 octobre 2015 – Publication de “Une végétalienne très très méchante”, la première BD d’Insolente Veggie

Florimond Peureux, "8 octobre 2015 – Publication de “Une végétalienne très très méchante”, la première BD d’Insolente Veggie", Animal rights timeline, animalrightstimeline.com/?p=9032. Page consultée le 31 janvier 2023.

À sa sortie, ce premier tome des aventures d’Insolente Veggie fait l’effet d’une petite bombe et devient rapidement un classique.

Animal rights timeline

Insolente Veggie

Insolente Veggie est le personnage de Rosa B, dessinatrice et militante antispéciste française née en 1984 dans le Sud de la France. Elle devient végane en 2006 en réaction aux traitements infligés aux animaux d’élevage, puis créé son blog en 2007 pour partager ses réflexions dans un monde où le spécisme est hégémonique et où les personnes véganes n’étaient encore qu’une poignée. Avec humour, elle décrit les tracas et frustrations qui jalonnent le quotidien des personnes ayant eu l’idée un peu étrange (et tout à fait révolutionnaire) de boycotter la consommation de produits d’origine animale.

Une BD pour rire et réfléchir

Intitulée “Une végétalienne très très méchante”, sa première BD sort le 8 octobre 2015 aux éditions La Plage. Elle s’ouvre sur une préface de Brigitte Gothière (L214) et rassemble des dessins déjà publiés sur son blog ainsi que de nombreux inédits. Sur 176 pages, Insolente Veggie décrit un monde, notre monde, où les animaux sont traités comme de simples objets et où le déni, l’égoïsme et la mauvaise foi forment la clé de voute d’un système qui les broie par centaines de milliards chaque année sans nécessité.

Depuis la publication de “L’Origine des espèces” de Charles Darwin en 1859, nous savons que les raisons de croire en une frontière radicale entre les humains et les autres animaux ne tiennent plus. Pourtant, si l’idée d’une continuité biologique ne fait aujourd’hui plus aucun doute, celle d’une continuité morale peine à s’imposer. Dans la bataille culturelle qui se joue, la science ne suffit pas, et il faut bien toute la créativité des artistes pour bousculer nos hiérarchies arbitraires et poser les mots justes sur les choses injustes.

Insolente Veggie dessine, donc, mais pas que. “Une végétalienne très très méchante” nous questionne sur les points aveugles de notre morale, sur ce que nous pensons et pourquoi nous le pensons. Les dessins touchent au but et, entre rires sincères ou nerveux, exposent nos contradictions, le poids de nos habitudes et du regard des autres, nos petites lâchetés quotidiennes face à l’injustice et, enfin, l’ampleur de la révolution à mener.

Un classique et ses suites

À sa sortie, ce premier tome des aventures d’Insolente Veggie fait l’effet d’une petite bombe et devient rapidement un classique. Les albums suivants, tout aussi recommandables, sont parus en 2016 (“L’antispécisme c’est pas pour les chiens !”), 2017 (“Mort à la viande !”) et 2018 (“Ils sont parmi nous !”).

Accessibles à tous les publics, des véganes aux “carnistes”, en passant par les personnes végétariennes qui en prennent aussi pour leur grade, les BD d’Insolente Veggie nous parlent d’un futur qui se fait un peu plus désirable à chaque page. “Une végétalienne très très méchante” nous fait vite comprendre qu’il n’est pas si méchant que ça de bousculer les gens dans leurs certitudes et que, pour construire un monde meilleur, on aura définitivement besoin de remiser le spécisme et les abattoirs au rayon des antiquités.

Prêts pour cet humour qu’Insolente Veggie nous sert bien noir et serré ?

Brigitte Gothière, “Une végétalienne très très méchante”, Préface.

Cliquez-ici pour consulter le site internet d’Insolente veggie.


Faire un tip ponctuel ou régulier sur uTip pour soutenir Animal rights timeline.

Précédent
Janvier 2014 – Première édition du Veganuary

Janvier 2014 – Première édition du Veganuary

Présenté comme un challenge à relever, Veganuary fédère les personnes qui

Suivant
7 octobre 2016 – Création de la chaîne YouTube “Avant-Garde Vegan”

7 octobre 2016 – Création de la chaîne YouTube “Avant-Garde Vegan”

Les avancées pour les animaux passent aussi par la cuisine!

Sur le même thème