Avril 1842 – Première occurrence écrite du terme “végétarien”

Peureux F., Avril 1842 – Première occurrence écrite du terme “végétarien”, Animal Rights Timeline, 12 août 2022, https://animalrightstimeline.com/qqni4.

Si la pratique du végétarisme est très ancienne, l’utilisation de ce terme est plus récent. On peut retracer l’histoire du mot “végétarien” jusqu’en avril 1842, dans le numéro 5 du journal The Healthian publié par des membres d’Alcott House, une communauté spirituelle utopique anglaise dont les membres furent impliqués dans la création de la Vegetarian Society en 1847.

En 1847, au moment de la création de la Vegetarian Society, il existait trois principaux groupes de végétariens en Angleterre : la “Bible Christian Church” fondée en 1809 à Salford par le révérend William Cowherd, le Concordium (aussi appelé Alcott House), un pensionnat ouvert en 1838 à proximité de Londres dans le Surrey, et le “Northwood Villa Hydropathic Institute” à Ramsgate.

Plusieurs membres d’Alcott House avaient commencé à imprimer et publier leurs propres pamphlets en 1841, rapidement suivis par la publication du premier numéro de leur premier journal “The Healthian” en 1842. C’est dans le numéro 5 d’avril 1842 que se trouve la première occurrence écrite connue du terme “végétarien” :

Dire à un homme, qui est au pilori car reconnu coupable d’une faute, qu’il ne sera pas emprisonné pour une telle faute est assez ridicule ; mais pas plus que de dire à un végétarien en bonne santé que son alimentation est très peu conforme aux besoins de sa nature, et contraire à la raison.

The Healthian, n°5, avril 1842, p. 34 [1]

Bien que le terme “végétarien” est utilisé une seconde fois page 35, laissant imaginer qu’il déjà en usage à l’époque, du moins pour les lecteurs du journal de l’Alcott House, il ne se généralisa qu’après la fondation de la Vegetarian Society en 1847.

La première occurrence écrite connue en français du terme “végétarien” remonte à 1873 avec la publication du “Traité de la cuisine végétarienne d’outre-Rhin” du pharmacien allemand Theodor Hahn, promoteur du végétarisme [2].

Parmi les différentes sources qui retracent l’histoire du mot “végétarien”, certaines font mention du livre “Journal of a Residence on a Georgian Plantation in 1838–1839” (Journal d’une résidence dans une plantation géorgienne en 1838-1839) écrit par l’actrice et femme de lettres britannique Fanny Kemble pendant l’hiver 1838 lors d’un séjour dans une plantation de son mari en Géorgie aux États-Unis. Elle y exprime son horreur des conditions de vie et d’exploitation des personnes asservies et déconstruit les arguments contemporains tentant de justifier l’esclavage. Le livre ne sera publié qu’en mai 1863 après s’être réfugiée en Angleterre pendant la Guerre de Sécession (1861 – 1865) [3]. Or, le manuscrit original ne nous est pas parvenu, et tout laisse à penser que la présence du terme “végétarien” correspond plutôt à un ajout ou une correction à l’intention de la publication de 1863. Sans le manuscrit original pour s’en assurer, il semble plus prudent de considérer que la première occurence écrite du mot “végétarien” remonte bien à avril 1842 dans The Healthian.

Cliquez-ici pour consulter les numéros de The Healthian au format PDF.


Vous pouvez nous soutenir financièrement grâce à un tip ponctuel ou récurrent sur uTip

Notes et références

Notes et références
1 Texte original : To tell a man, who is in the stocks for a given fault, that he cannot be so confined for such an offence, is ridiculous enough ; but not more so than to tell a healthy vegetarian that his diet is very uncongenial with the wants of his nature, and contrary to reason.
2 Centre national de ressources textuelles et lexicales (CNRTL), Végétarien, Étymologie. Consulté le 15 août 2022.
3 La guerre de Sécession est une guerre civile survenue entre 1861 et 1865 et opposant le gouvernement fédéral des États-Unis d’Amérique rassemblant principalement des États situés au Nord (abolitionnistes et dirigés par le président des États-Unis Abraham Lincoln) et les États confédérés d’Amérique rassemblant onze États du Sud (esclavagistes et dirigés par Jefferson Davis).
Sur le même thème