Skip to content Skip to footer

Le Végétalien (1924-1929)

24 numéros disponibles

Le Végétalien, Tribune libre des végétaliens, est un journal anarchiste français qui traite principalement de questions alimentaires (végétalisme) et des méthodes d’existence (retour à la vie commune primitive). Le communisme et le syndicalisme y sont également abordés. Initialement pensé comme un mensuel, il paraît de façon irrégulière à partir de 1926.

Le Végétalien est surtout inspiré par l’anarchiste Georges Butaud qui héberge la rédaction et l’administration du journal chez lui à Vence à proximité de Nice jusqu’à janvier 1925. Le siège du journal sera ensuite transféré au 131 rue Saint-Gratien à Ermont en région parisienne, nouvelle résidence de Butaud et de sa compagne Sophie Zaïkowska qui prendra la direction du journal après la mort de ce dernier le 26 février 1926.

Le Végétalien est vendu à Paris au Foyer végétalien du 40 rue Mathis et à celui du 180 bis rue Trudaine, ainsi qu’au Foyer végétalien de Nice, 3 rue Fodéré. Il est tiré à environ 1000 exemplaires par numéro.