The Truth-Tester, Temperance Advocate and Healthian Journal (1847-1848)

En 1847, au moment de la création de la Vegetarian Society, il existait trois principaux groupes de végétariens en Angleterre : la “Bible Christian Church” fondée en 1809 à Salford par le révérend William Cowherd, le Concordium (aussi appelé Alcott House), un pensionnat ouvert en 1838 à proximité de Londres dans le Surrey, et le “Northwood Villa Hydropathic Institute” à Ramsgate, qui héberge la revue “The Truth-Tester”.

C’est d’ailleurs dans ce dernier qu’est reproduite en avril 1847, une lettre d’un lecteur proposant la création d’une société végétarienne. Le 30 septembre 1847, lors d’une conférence organisée au Northwood Villa Hydropathic Institute à Ramsgate, le nom de ce qui deviendra la première société végétarienne de l’Histoire est choisi à l’unanimité : “Vegetarian Society”.

The Truth-Tester se présentait comme “Un périodique consacré à la libre discussion sur l’anatomie, la physiologie, la diététique… et d’autres questions touchant à la santé sociale, physique, intellectuelle et morale de l’Homme”.

The Truth-Tester, Temperance Advocate and Healthian Journal, vol. 1-2 (1847-1848) (Il n’existe pas de version numérisée, mais un exemplaire peut être consulté à la British Library).


Vous pouvez nous soutenir financièrement grâce à un tip ponctuel ou récurrent sur uTip

Sur le même thème